En vrac

Parce que c’étaient elles, parce que c’était moi.

Cette idée de gens qui entreraient dans nos vies pour en ressortir presque aussitôt, une fois leur « mission » accomplie est délicate : cela signifie qu’il ne faudrait plus éprouver de sentiments pour quiconque afin de s’éviter la phase triste/coeur en miettes à la fin? comment se réjouir du départ d’une personne appréciée ? Comment le vivre ? Avec résignation ?

Lire la suite

Le Poker, la Vierge, l’étiquette et le balai.

Les étiquettes, ce n’est pas mon truc. Il me semble que souvent, les jugements ne reflètent que nos propres peurs ou envies. Ou simplement, notre facilité à rester loin, là, à distance, de sorte à ne pas saisir les nuances et les complexités de l’Autre lesquelles risqueraient de nous ramener à notre propre simplicité ou peut-être à une certaine fragilité que nous préférons ignorer.

Lire la suite